REUSSIR à ARRÊTER de FUMER avec L’HYPNOSE

MARRE DE LA CLOPE !

Vous en avez assez de tousser, d’être limité dans votre souffle ?

Assez d’entendre que vous sentez mauvais, de voir votre teint se ternir depuis toutes ces années au point de faire plus que votre âge.

Marre de savoir que vous mettez votre santé en danger, de ressentir que plus ça va et moins ça va.

Et tout cet argent qui part en fumée.

Marre aussi de vous sentir dépendant, esclave de cette petite chose en papier.

Et puis, il y a aussi cette honte de ne pas arriver à vous en débarrasser, comme tant d’autres y sont arrivés, des fois simplement avec leur volonté. Mais pas vous, vous ça ne marche pas, vous n’y arrivez pas, vous vous sentez faible et honteux.

Vous avez essayé d’arrêter, tout seul, avec des patches, des chewing-gums à la nicotine, la cigarette électronique, l’acupuncture, le magnétisme, etc. Mais sur vous, ça n’a pas fonctionné ou pas assez longtemps pour arrêter définitivement.

Vous en êtes peut-être arrivé à croire que vous étiez « à part », que votre cas était désespéré, et au final vous repoussez le moment d’essayer à nouveau tellement la peur d’échouer s’est installée au fond de vous.

Avec le temps, c’est une masse importante de croyances, limitantes, qui s’est installée (dont celle de manquer de volonté), l’ensemble enrichi de quelques mensonges longuement répétés.

L’insuccès répété vous amène aujourd’hui à beaucoup d’impatience pour cet objectif d’arrêter de fumer la cigarette,

Vous cherchez la méthode la plus efficace pour arrêter tout de suite, pour vous libérer surement et définitivement.

Et si, nous revoyions tout cela pour dénouer ensemble tous ces points ?

LE MANQUE DE VOLONTE POUR ARRETER DE FUMER

Il vous paraît évident que vous n’avez pas suffisamment de volonté puisque vous ne parvenez pas à stopper un comportement dont vous ne voulez pas, plus. C’est logique.

Pourtant, dans votre vie, depuis toutes ces années, vous avez enchainé des décisions et des réussites.

Vous avez formulé des projets et vous les avez réalisés.

Pour vous, c’est donc bien la preuve que vous manquez de volonté sur ce sujet de la cigarette. C’est logique.

Restons logique donc.
Dans toutes vos réalisations passées, observez que vous aviez à l’esprit une chose importante, cruciale dans une décision :

Vous aviez clairement à l’esprit ce que vous vouliez gagner avec ce projet. On pourrait parler de «carotte».

Vous saviez exactement ce que vous alliez chercher dans cette voie. Logique.

Maintenant, appliquez ce schéma de réussite à la cigarette.

Vous êtes-vous posé la question de ce que vous vouliez gagner dans cet arrêt ?

Souvent, en matière de cigarette, on se dit les choses à l’envers dans notre esprit. On fait la liste de ce que l’on ne veut plus ou arrêter, mais jamais de ce que l’on veut.

Comme si, lors de votre dernier achat de voiture, vous vous étiez dit « j’en veux plus de l’autre, elle est trop vieille, trop moche, elle consomme trop etc.. »

Il vous a fallu économiser ou vous serrer la ceinture pour l’avoir cette nouvelle voiture, mais vous avez su prendre sur vous car vous aviez la bonne démarche à l’esprit « elle est plus jolie, plus récente, plus valorisante, je serai fier au volant, elle consomme peu etc. ». Vous avez réussi à changer de voiture en ayant votre gain à l’esprit.

Votre volonté peut faire énormément de choses, …mais pas tout, il faut l’aider et lui donner ce dont elle a besoin pour être efficace.

LA DEPENDANCE A LA NICOTINE

Depuis toujours le manque de Nicotine est présenté comme l’obstacle le plus dur à surmonter (je dis bien « dur » et non pas «difficile», c’est un choix) . Le manque de nicotine serait à l’origine des compensations (alcool, alimentation), de l’irritabilité, de toutes ces sensations à la fois douloureuses et compliquées à gérer dans le corps, voire dans la tête.

Cette dépendance serait directement due à la nicotine, ne plus en consommer déclencherait le manque du fumeur.

Etonnamment, il existe de nombreux types de fumeurs qui savent ne pas fumer à certains moments de la journée, dans certaines situations, et ce durant de nombreuses heures, sans aucune sensation de manque : voyages en voiture ou en avion, vacances, en présence de certains proches (famille),etc.

D’ailleurs, vous-même, vous levez-vous la nuit pour fumer, parce que vous êtes en manque ?

Sachez que pour un alcoolique, un héroïnomane : quand le réservoir est vide, il est vide, quelle que soit l’heure…

Regardez comment ce « manque » ressemble beaucoup à une forme de stress :

  • Quand le paquet est vide, d’un coup le manque augmente
  • Quand vous arrivez au Tabac de la gare, ce fichu Dimanche soir où vous êtes tombé en panne de cigarette,
    la sensation de manque réduit avec la distance qui vous séparait de vos fameuses et irremplaçables cigarettes.

Ce que l’on appelle communément du « manque » ne serait-ce pas plutôt de la peur, en fait ?

La peur de manquer.

Vous savez à quel point on peut faire faire n’importe quoi à n’importe qui sous l’emprise de la peur.
On ne raisonne plus, ou pas du tout de la même manière.

Sous son emprise, convaincu qu’il est ravagé par le manque, le fumeur peut « compenser » et effectivement manger à outrance pour apaiser cette peur, s’enivrer pour la noyer.

Cela relève plus de la panique que du manque, vous ne trouvez pas.

Et tout ceci a été organisé par d’autres, ceux qui ont tout à gagner que vous continuiez à fumer et ceux qui veulent vous vendre de la nicotine mais sous une autre forme…

Certaines personnes, des scientifiques, se sont élevés contre le « mythe de la dépendance de la Nicotine ».
Parmi ces scientifiques : le Professeur Molimard, fondateur de la tabacologie en France.

En Juin 2012, Le Pr Molimard envoie un courrier au Président de la Haute Autorité de Santé, vous trouverez ce courrier à télécharger sous ces lignes.
En autres choses passionnantes, le Pr Molimard fait état de son incapacité à rendre ses rats de laboratoire dépendants à la nicotine, ce qu’il parvient très bien à faire avec des opiacées, amphétamines ou héroïne.

La nicotine, par elle-même, ne provoque aucune dépendance.

En l’absence d’absorption, le corps l’élimine en quelques jours, une petite semaine.

Pourquoi après un sevrage de plusieurs semaines, mois, et même plusieurs années, on se remettrait à fumer ?

Par manque ?!

LA PEUR DE GROSSIR

C’est souvent un sujet important lors d’un arrêt du tabac qu’il faut apaiser clairement.

Il est évident que cette peur est totalement justifiée car on l’a déjà vécue, on a pris 10,15 voire 20 kilos à l’arrêt de la cigarette, et on ne veut surtout pas que ça recommence !!

C’est d’ailleurs une préoccupation plus présente chez les dames que chez les messieurs.
Pour répondre à cette Peur, il faut se souvenir du contexte de cette prise de poids.

Regardez si vous n’étiez pas dans le schéma décrit plus haut, à savoir :
Manque de nicotine => Peur, panique, angoisse, douleurs dans le corps => Manger pour calmer

C’est le schéma classique quand on arrête la cigarette sans préparation, avec les informations présentes à notre esprit.

Il y a un adage qui dit « vouloir, c’est pouvoir », on pourrait en débattre pendant des heures.

Il en existe un autre : « le savoir, c’est le pouvoir ». Maintenir les foules loin d’un savoir permet d’entretenir son emprise dessus. Là-dessus, il n’y a pas de débat, notre histoire est marquée de périodes où l’obscurantisme du peuple était cultivé par certains dirigeants. (Revoir « Le nom de la rose » au besoin)

Lors de vos précédents arrêts, vous n’en saviez pas assez, pour réussir à vous libérer de l’emprise de la cigarette.

Vous étiez enfermé(e) dans des croyances qui ont limité votre volonté, votre liberté !

EMPRUNTEZ LE CHEMIN DE LA LIBERTE

Pour réussir son arrêt du tabac durablement, il est souhaitable de le préparer, de le faire mûrir.

Ce projet est beaucoup plus important qu’il n’y paraît, et il ne faut pas tomber dans le piège de l’immédiateté.

Arrêter de fumer, ce n’est pas seulement débrancher un comportement : c’est changer de vie ! 

Regardez bien : vous ne voulez pas arrêter de fumer => vous voulez vivre une vie sans aucune cigarette.

Nous parlons bien d’une autre façon de vivre chaque instant de notre vie.

C’est un projet de vie, ça mérite de prendre le temps de le préparer, qu’en pensez-vous ?

Qui suis-je ?

Je m’appelle Jean-Marc PERRIER, Hypnothérapeute et praticien en EFT, installé en Région Parisienne.

Après vingt ans passés dans la Grande Distribution, je conserve la culture de l’efficacité et du résultat.  Depuis, j’ai donné un peu plus de sens à ma vie en accompagnant les personnes à la recherche d’un mieux-être, dans les différentes étapes de leur vie et dans les problématiques qui les préoccupent.

Mes nombreux arrêts du tabac m’ont permis d’enrichir une technique grâce à cette expérience que je tiens à partager avec vous aujourd’hui, au travers de cet accompagnement gratuit que je vous propose ici.

Au fil des jours, vous allez pouvoir comprendre comment la cigarette a pris aussi facilement et autant de place dans votre vie.

Il n’est pas question de mettre en place différentes techniques longues, fastidieuses et répétitives. Il sera simplement question d’observation et de bon sens.
Chaque étape de mon accompagnement vous amènera à vivre, ressentir, comprendre et donc intégrer un nouveau savoir qui vous donnera les clés pour vous libérer de la cigarette.

JE VOUS ACCOMPAGNE GRATUITEMENT

Pour vous aider dans votre projet, je vous propose de vous délivrer mes meilleurs conseils de thérapeute pour réussir votre arrêt du tabac.

Inscrivez-vous et recevez le livret que j’ai préparé pour vous, et accédez gratuitement à mon programme d’accompagnement.
A la suite de la lecture du Livret «  Réussir l’arrêt de la cigarette », je vous accompagne pendant 18 jours.

Vous recevrez par mail mes conseils et exercices simples et ludiques, pour construire en vous une autre façon de percevoir la cigarette. Cela va vous permettre de regarder votre dépendance d’un autre œil, prendre du recul, et vous préparer, jour après jour, à vous libérer de ce poison toxique pour tout votre corps.

Cet accompagnement gratuit va vous permettre de supprimer certaines cigarettes de votre journée, de réduire votre consommation et ainsi faire des économies significatives, entre 25% et 50% de votre budget tabac mensuel, selon votre consommation.

Simulation pour une consommation de 1 paquet par jour à 8,4€ : entre -5 et -10 cigarettes / jour = entre 63€et 126€ d’économie par mois !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Recevez mes conseils pour réussir votre arrêt du tabac

En plus de cet Ebook, votre inscription vous donne accés à mon programme GRATUIT d'accompagnement. Pendant 18 jours, à la suite de votre inscription, vous recevrez mes mails pour vous aider à rendre votre réussite plus concrète.

QUELQUES TEMOIGNAGES DE SEANCES

"...Bonjour Monsieur, c'est P. et F., juste pour vous dire que nous fêtons aujourd'hui notre 1ère année sans tabac. Encore merci à vous. Cdlt..."

"...Bonjour Mr Perrier je suis Mme T. Marie-Hélène, je suis venue le Jeudi 10 Novembre pour une séance d hypnose concernant l Arrêt du tabac et a ce jour je n'ai pas touché une cigarette et je n ai pas de manque et c est GÉNIAL!! MERCI a Vous 😉et a MOI😆!.."

"...Bonjour Jean-Marc

J'espère que tu vas bien et que tes vacances se sont bien passées.

Cela fait maintenant 3 mois et demi que je suis venu te voir pour arrêter de fumer. Comme je te l'avais dit: c'était sans beaucoup de conviction, étant très septique sur la méthode.
Et bien figure toi que je n'ai pas retouché une cigarette depuis notre RDV.  Je ne sais pas si c'est toi,  l'hypnose ou la volonté d'arrêter mais en tout cas le résultat est là. Et je dois l'avouer sans beaucoup d'effort de ma part;
De plus je n'ai, parait il, pas été plus désagréable que d'habitude et n'est pas pris un kilo.
J'ai donc pu passer des vacances tranquille dans un pays quasiment non-fumeur.

Je tiens donc à te remercier car c'est gràce à toi; tu as été , à minimum, le déclencheur.

Amicalement
Gérard P.

 

"...Bonjour monsieur Perrier
Je voulais vous donner quelques nouvelles suite à ma séance début août.
Je n’ai pas arrêté tout de suite, j’avais un peu peur de l’arrêt.
J’ai donc arrêté il y a 3 semaines sans aucune sensation de manque.
Tout va bien depuis et je suis en bonne voie et très motivé.
Merci pour cette séance qui a eu des effets inespérés pour m’aider à arrêter..."

Rémi P.

 

"...Bonjour,

je vous présente mes meilleurs vœux pour 2019.

1 an jour pour jour que je suis venu vous voir de Nancy et pas une cigarette depuis!

Même si l'envie pointe le bout de son nez par moments, c'est gérable et surtout dans les premiers temps, ça n'a jamais été aussi facile d'arrêter (plusieurs tentatives de 2, 6, 24 mois et reprise après 15 ans d'arrêt).

C'est ça qui m'a le plus impressionné: l'absence de manque les premiers mois.

Merci pour tout et bonne continuation,.."

 Denis M.

"...Bonjour, 

Et bien voilà 4 mois déjà sans tabac et suis toujours aussi motivée pour avancer dans cette direction.  Un vrai bonheur,  je suis ravie et Fière.  Aujourd'hui pour me recompenser je me suis offert des fleurs.  Un vrai bonheur.  Bon week-end à vous..."

Chantal B.